pays de la loire comité

Directeur de publication: Antoine Charlot
Auteur de l’ouvrage: Yoann Chagnaud
Avec l’appui de Fanny Merias
Et la participation de toute l’équipe du Comité 21 des Pays de la Loire

Le guide sur les méthode, outils et pratiques de LA RESPONSABILITE SOCIETALE DES ASSOCIATIONS



[su_document url= »https://www.agoradesbenevoles.fr/wp-content/uploads/2016/03/guide_comite_21_rs_associations.pdf »][su_document url= »https://www.agoradesbenevoles.fr/wp-content/uploads/2015/12/DPT_34.pdf »]Creer-une-association[/su_document]

Logo-AuVolant[1]

 ACE, Auvolant est une association Loi 1901 crée en 2010 sur Carcassonne.

Elle oeuvre depuis cette date comme Auto Ecole d’insertion sociale sur le bassin d’emploi Carcassonnais et utilise le code de la route et la permis de conduire comme outil d’insertion sociale et professionnelle.

Le développement d’outils pédagogiques adaptés lui a permis de se positionner comme organisme de formation sur les compétences suivantes:

  • Ateliers de spacialisation.
  • Code de la Route et outils linguistiques.
  • Code de la Route et Citoyenneté.

Naturellement notre qualité de professionnels nous a permis d’acquérir les champs de compétences suivants:

Comprendre et prévenir le risque routier dans le cadre des déplacements professionnels.
Adopter une conduite économique et raisonnée.
Ateliers de sensibilisation aux risques routiers (Portable, Assurance, Constat, Alcool et drogues, Médicaments….)

Enfin notre compétence de Conseiller en Mobilité nous permet d’intervenir en amont d’ingénierie de projet sur les compétences suivantes:

Diagnostics individuels de mobilité.
Comprendre et utiliser la mobilité sur un territoire.
Comprendre les enjeux de l’intermodalité en mobilité.
Comprendre et construire des outils de Mobilité collaborative.
Développer un PDE (Plan de déplacement entreprise).
Diagnostic territorial de mobilité (A destination des EPCI et des OT).
Favoriser la mobilité verte (Vélo, Marche, Mobilité électrique…).

 

 

Le site web : http://www.auvolant.fr/

Article présentation : http://www.aude.fr/458-auto-ecole-au-volant.htm
[su_youtube url= »https://www.youtube.com/watch?v=nMCaaWlzyiM »]https://www.youtube.com/watch?v=nMCaaWlzyiM[/su_youtube]

www.associationmodeemploi.fr , portail associatif , vous offre les « kits associatif » :

En une vingtaine de pages, un « kit » traite de l’essentiel de ce qu’il faut savoir sur une thèmatique précise : créer son association, organiser une assemblée générale, embaucher un salarié, organiser une manifestation sportive… Informations de référence, modèles de documents, questions/réponses, renvois vers les sources d’information pour approfondir le sujet si nécessaire : les kits vous permettront de comprendre et de maîtriser ces thèmes en un clin d’oeil !

A noter : les kits sont payant. Retrouvez toutes les infos sur http://www.associationmodeemploi.fr/2468-kits.htm

Un kit demo est en libre accès :

[su_document url= »https://www.agoradesbenevoles.fr/wp-content/uploads/2016/02/Creer-une-association.pdf »]

 

 

Les jeunes s’engagent, vous aussi engagez-votre association !

Depuis 2010, le service civique s’est construit sur le terrain, à force de tâtonnements, d’échecs et de rebondissements. Il s’est construit dans les associations, avec les militants qui font vivre la société civile sur les territoires. Il s’est construit dans le dialogue entre les pouvoirs publics et les associations volontaires pour ouvrir la voie et tester en réel ce que veut dire accueillir un ou des jeunes en service civique. Se confronter à un nouveau statut, trouver les outils nécessaires pour garantir une place spécifique à ces jeunes de tous profils, concrétiser l’expérience de mixité sociale souhaitée par le législateur: c’est le travail concret dans lequel les associations se sont investies avec force et détermination.

POURQUOI LE SERVICE CIVIQUE DANS UNE ASSOCIATION ?

Accueillir des jeunes volontaires dans une association, quelle que soit sa taille, c’est ouvrir un projet à de nouveaux acteurs, le confronter à un regard nouveau. En tant qu’association, en vous engageant dans le service civique universel :
  1. Vous participez à un grand projet national et affirmez votre attachement à l’engagement des jeunes.
  2. Vous développez de nouveaux projets grâce à l’action des volontaires et augmentez votre visibilité sur votre territoire.
  3. Vous ouvrez une piste pour favoriser le renouvellement de vos forces militantes en accueillant des jeunes et en leur permettant de découvrir vos projets.
  4. Vous enrichissez votre relation avec vos publics.
  5. Vous pouvez développer de nouveaux partenariats sur les thèmes de l’engagement, l’animation de la vie associative ou de la jeunesse.

 

POURQUOI LE SERVICE CIVIQUE DANS UNE FÉDÉRATION OU COORDINATION ASSOCIATIVE ?

Outil d’animation d’un réseau de membres, l’accueil de jeunes en service civique au sein d’une fédération ou d’une coordination associative permet de réfléchir au projet commun autour de la jeunesse et de l’engagement.
En tant que fédération ou coordination, en vous engageant dans le service civique universel :
  1. Vous proposez un nouvel accompagnement à vos membres.
  2. Vous renforcez l’interconnaissance entre vos membres et votre coordination : l’accueil des volontaires incite vos membres à se tourner vers vous pour être accompagnés et réciproquement, vous aurez plus de compréhension de leurs actions.
  3. Vous développez une identité visible commune à tous vos membres via les volontaires ou leurs missions.
  4. Vous partagez votre projet politique en ouvrant vos portes à un nouveau public et profitez des formations civiques pour sensibilisez les volontaires à vos sujets.
  5. Vous participez à garantir la qualité du service civique proposé aux jeunes en favorisant un meilleur accompagnement des volontaires.

———————————-

Le Mouvement Associatif a ouvert une plateforme pour vous accompagner, bénévoles et gestionnaires. Mieux cerner ce qu’est le service civique, ces apports et les démarches réalisables pour le/les créer dans le cadre d’une association. Retrouvez toutes ces informations sur : http://www.asso-service-civique.fr/

L’expérience acquise au titre des activités bénévoles peut être sous certaines conditions retenue pour obtenir un diplôme, un titre ou certificat de qualification (Code du travail, art. L. 6411-1, Code de l’éducation art. L 335-5 et L 335-6).

Le bénévole doit justifier d’une durée minimale d’activité requise d’au moins 3 ans dans l’activité en rapport avec le titre, certificat ou diplôme souhaité. Une épreuve de validation est organisée par un jury en vue de laquelle le bénévole peut bénéficier d’un congé pour validation des acquis de l’expérience de 24 heures consécutives ou non.

Dans une réponse ministérielle parue le 25/03/2008 (AN – Question 13947 p 2723), le ministre du travail, des relations sociales et de la solidarité, était interrogé sur les encouragements que compte prodiguer le Gouvernement au lancement par France Bénévolat du passeport bénévole. Ce livret doit en effet permettre aux bénévoles de conserver une trace des compétences acquises à l’occasion de missions non rémunérées dans les associations. Il pourra aussi être utilisé dans le cadre des dispositifs de VAE. Voici sa réponse :

« Il importe de favoriser la reconnaissance des acquis de l’expérience bénévole au titre de la validation des acquis de l’expérience (VAE). De nombreuses initiatives existent à ce sujet. Des outils de traçabilité du parcours des bénévoles ont ainsi été mis en place par les réseaux associatifs, dont le passeport du bénévole de France Bénévolat et le carnet de vie du bénévole créé par le Comité national olympique et sportif français (CNOSF) constituent de bons exemples. Leur contenu et leurs finalités présentent une grande diversité. Des travaux interministériels pilotés par le ministère de la santé, de la jeunesse et des sports (MSJS) en partenariat avec d’autres ministères, acteurs institutionnels et associatifs ont donné lieu à la diffusion, par le MSJS, de conseils pour la création de classeurs des expériences bénévoles et d’un guide méthodologique à l’attention des jurys. Ces travaux se poursuivent actuellement au sein d’un groupe de travail du comité interministériel pour le développement de la VAE qui mène une réflexion sur les trois axes suivant : améliorer la connaissance des usages qu’ont les bénévoles de la VAE ; faciliter la mobilisation des expériences bénévoles par les candidats à la VAE à l’aide d’un instrument unique et homogène de reconnaissance et de valorisation de leurs expériences ; étayer le travail de validation des acquis de l’expérience bénévole par les jurys. Par ailleurs, un livret d’épargne civique – que le Président de la République s’est engagé à créer – accompagnera les bénévoles pendant toute la durée de leur engagement et rendra possible l’ouverture de droits qui leur permettront de bénéficier notamment : de stages de formation gratuits ; de l’octroi de points supplémentaires aux examens ; d’une reconnaissance renforcée de l’expérience associative. Des travaux interministériels sont en cours sur ces sujets. Les associations seront consultées le moment venu sur l’élaboration de ces dispositions. »

Depuis, le Passeport Bénévole a été effectivement mis en par France Bénévolat, avec le soutien de la direction de la Vie associative et de la Caisse des dépôts et consignations (CDC) ; toutes les précisions utiles sur ce dispositif sont disponibles sur le site de France Bénévolat.

On signalera également l’existence d’un « Passeport orientation et formation » dont un modèle sera mis à disposition de toute personne et qui recensera, notamment, « le ou les emplois occupés, le service civique et les activités bénévoles effectués, ainsi que les connaissances, les compétences et les aptitudes professionnelles mises en œuvre dans le cadre de ces emplois, de ce service civique et de ces activités » (art. L. 6315-2 du code du travail). Un décret (à paraître) fixera les modalités de mise en oeuvre de ce dispositif.

Retrouvez plus d’information sur associations.gouv.fr

Nous vous conseillons aussi : http://www.education.gouv.fr/cid1106/la-validation-des-acquis-de-l-experience-vae.html et  le portail de la VAE : http://www.vae.gouv.fr/

Le guide «Développons l’égalité entre les femmes et les hommes dans les associations», réalisé par la Direction départementale de la cohésion sociale du Rhône, propose d’aider les associations qui le souhaitent à développer l’égalité en leur sein. Il fournit des outils pour faciliter le travail de mise à jour des inégalités éventuelles, des pistes de réflexion pour analyser, comprendre, expliquer la situation potentiellement inégalitaire et identifier les freins ainsi que des leviers de changement pour agir globalement et concrètement.

Vous pouvez le retrouver sur : http://www.associations.gouv.fr/IMG/pdf/Guide_egalite_femmes_hommes_dans_les_associations_2015.pdf

[su_document url= »https://www.agoradesbenevoles.fr/wp-content/uploads/2015/12/Guide_egalite_femmes_hommes_dans_les_associations_2015.pdf »]cerfa_12156-04[/su_document]

RENCONTRE REGIONALE POUR VALORISER L’ENGAGEMENT BENEVOLE

Organisation d’une rencontre régionale, le 11 février 2014, à la Maison régionale des sports de Montpellier : «  L’engagement bénévole entre plaisir et convictions ! Le rendez-vous des bénévoles, sociétaires, associés… ».

Réalisation d’un film par Jean Louis Bascoul (URIOPSS), qui valorise des témoignages de bénévoles :   « Parcours et engagement ».

Ces journées ont accueillies près de 100 personnes.

[su_vimeo url= »https://vimeo.com/149284432″ width= »300″ height= »200″]

Portefeuille des compétences ? Qu’est ce que c’est ?

C’est un outil unique et personnel qui peut vous accompagner tout au long de votre vie personnelle et professionnelle. Il permet de rassembler les preuves des compétences et des connaissances que vous avez acquises au cours de vos différentes expériences personnelles et professionnelles.

A quoi ça sert ?

  • Prendre du recul sur le chemin parcouru grâce à la formulation des apports de chaque expérience ;
  • Préparer la réalisation d’un bilan de compétences ou d’une démarche de validation des acquis de l’expérience grâce au suivi et à la capitalisation régulière des connaissances et compétences acquises ;
  • Permettre de mieux identifier les valeurs qui comptent pour vous. Vous pourrez constater que les valeurs auxquelles vous êtes attachées, peuvent être différentes de celles qui sont en lien avec votre profession ;
  • Donner une cohérence à vos différents parcours, notamment s’ils sont atypiques.

Comment l’alimenter ?

  • Listez les différentes activités que vous avez pu réaliser au cours des cinq dernières années (formations, activités professionnelles, bénévolat, loisirs, lecture, etc.) ;
  • Recherchez les preuves qui attestent de la réalisation de chacune de ces activités ;
  • A partir des activités identifiées, formulez les compétences et connaissances qu’elles vous ont apportées ;
  • Une fois que vous avez repéré l’ensemble des compétences et connaissances qui doivent être valorisées dans votre portefeuille de compétences, organisez-les de manière cohérente. Il s’agit de trouver un lien logique entre tout ce que vous avez fait.

Que contient-il ?

  • Photos
  • Attestations de formation
  • Copies des diplômes obtenus
  • Références d’ouvrages, de films ou pièces de théâtre
  • Documents relatifs aux expériences professionnelles et associatives (contrats de travail, attestations d’exercice d’activités bénévoles, comptes-rendus de réunions, documents relatifs au suivi de projet…)
  • Book
  • […]

Nos conseils pratiques

  • Il n’y a pas de consigne formelle pour la rédaction et la constitution du portefeuille de compétences.
  • Il est intéressant d’inscrire la démarche de réalisation d’un portefeuille de compétences sur le long terme puisqu’il doit être alimenté en continu.
  • Vous pouvez réaliser seul votre portefeuille de compétences. Cet outil vous appartient, votre employeur n’y a pas accès.
  • Il existe différents supports pour le portefeuille de compétences, notamment papier et informatique.

 

Voici plusieurs modèles de portefeuilles :

Lien : http://www.associations.gouv.fr/IMG/pdf/DOC1portefeuilleliens.pdf

[su_document url= »http://www.associations.gouv.fr/IMG/pdf/DOC1portefeuilleliens.pdf »]cerfa_12156-04[/su_document]

Dans le cadre du VOLONTARIAT (service civique…) voici un guide de portefeuille de compétence possible :

http://www.service-civique.gouv.fr/uploads/content/files/28a3c9c0a1917b7c65c0f2aba7711f35e106ef72.pdf

[su_document url= »http://www.service-civique.gouv.fr/uploads/content/files/28a3c9c0a1917b7c65c0f2aba7711f35e106ef72.pdf »]cerfa_12156-04[/su_document]

Article source : http://www.vae.gouv.fr/espace-ressources/fiches-outil/realiser-votre-portefeuille-de.html

S’engager jeune dans le bénévolat, ou bien encore créer et gérer son association dès 16 ans, autant de possibilités que vous offre la vie associative.

Retrouvez un guide pratique orienté sur les jeunes et l’engagement dans la vie associative.

Lien : http://www.associations.gouv.fr/IMG/pdf/etre_jeune.pdf

[su_document url= »http://www.associations.gouv.fr/IMG/pdf/etre_jeune.pdf »]cerfa_12156-04[/su_document]

franclr

Fédération des Radios Associatives Non commerciales du Languedoc Roussillon (FRANCLR) : http://www.franclr.fr

Les radios associatives représentent une composante essentielle de la diversité culturelle et médiatique en France.
Elles rendent visible, par leur mission de communication sociale de proximité, la diversité des régions et des territoires français.
Elles apportent un concours essentiel et au développement local. Elles contribuent, pour une part déterminante au pluralisme, à la diversité culturelle et à la liberté d’expression.

Au niveau national, près de 700 radios associatives en France sont détentrices d’un tiers de la ressource hertzienne en FM, elles réalisent 3 % d’audience dont 19 % en zone rurale soit un million d’auditeurs chaque jour en zone urbaine et un million dans nos campagnes.
Elles emploient 3.000 salariés sur les 5 800 employés au total dans la branche de la radiodiffusion privée (représentant le plus grand volume de salariés de la radiodiffusion privée) et comptent douze mille bénévoles.

Dans ce paysage, l’histoire des radios de la région Languedoc-Roussillon et de leur fédération est exemplaire du passage de l’initiative individuelle à l’action collective, organisée et solidaire.

C’est en 1978 que les premières radios pirates ont vu le jour à Montpellier.
Devenues radios libres en 1981, les radios associatives du Languedoc Roussillon se sont dotées d’une représentation fédérale dès 1982.

En 1990, à la faveur de l’appel à candidature lancé par le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel (CSA), la Fédération décide de son actuelle dénomination, la FRANC-LR, et contribue de manière décisive aux autorisations successives de tous ses membres jusqu’en 2022.

Dès 1990, la FRANC-LR a participé activement à la création de l’actuelle Confédération Nationale des Radios Associatives (C.N.R.A.).
Ses représentants y ont statut d’administrateurs.
Isabelle Bourdais a été élue Présidente en 2010.
Elle a pris le relais de notre Président, J.Paul Gambier, qui y siège désormais comme membre du Bureau – délégué aux Relations Internationales, après en avoir été Président à plusieurs reprises.

De 1999 à 2002, notre Président a représenté les radios associatives au Conseil National de la Vie Associative (C.N.V.A.) et y a été élu par ses pairs au Bureau.
De 1992 à 2001 et depuis 2004, J.Paul gambier puis Isabelle Bourdais ont siégé parmi les représentants de radios associatives à la Commission du Fonds de Soutien à l’Expression Radiophonique (F.S.E.R.).

La FRANC-LR mène une action à caractère syndical visant à défendre les valeurs citoyennes des radios libres.
A ce titre elle est à l’origine de la Charte des Radios Citoyennes (1996) et a contribué à la reconnaissance, par la Loi sur l’audiovisuel de 1999, d’un secteur de la  » communication sociale de proximité  » distinct du service public comme de la communication marchande. Elle défend les intérêts professionnels des radios non commerciales devant toutes les instances et partenaires du secteur.

Au niveau régional, elle représente 120 emplois permanents et 1.200 bénévoles actifs.
La FRANC-LR se bat pour le développement de leurs emplois, la formation professionnelle des salariés, la formation et la valorisation des acquis de l’expérience des bénévoles.

La FRANC-LR est membre de la CPCA-LR (Conférence Permanente des Coordinations Associatives en Languedoc-Roussillon) et de la CRESS-LR (Chambre régionale de l’économie sociale et solidaire Languedoc-Roussillon).
La FRANC-LR est par ailleurs membre associé du COREPS Languedoc-Roussillon (Comité Régional des Professions du Spectacles).

Quelques actualités concernant la FRANC-LR :

Le 15 décembre 2015, grâce au soutien du Fond de Développement de la Vie Associative, géré par la DRJSCS LR, la FRANC-LR a proposé une journée de formation technique autour du montage d’un plateau radio en direct. Cette formation était destinée aux bénévoles des radios.

Belle mobilisation : 11 personnes, venues de 8 radio, ont participé à cette journée, animée par Albert NOGUER et Pascal RULLIER.

Lors de cette journée, les participants ont pu appréhender tous les éléments nécessaires pour pouvoir monter un plateau radio direct « hors les murs » (sur un festival, une exposition, un salon…) : connaissance du matériel, les contraintes à prendre en compte, les outils informatiques…

En développent des formations de ce type, la FRANC-LR souhaite donner aux bénévoles les outils pour s’investir pleinement dans le développement de projets au sein de leurs radios.

Une expérience appréciée par tous qui sera sans doute amenée à être renouvelée.

Quelques illustrations en photo de la journée :

http://www.franclr.fr/local/cache-vignettes/L475xH357/img_20151215_103809-282f5.jpg

http://www.franclr.fr/local/cache-vignettes/L475xH357/img_20151215_103736-a3f74.jpg

http://www.franclr.fr/local/cache-vignettes/L475xH357/img_20151215_103746-4f416.jpg

http://www.franclr.fr/local/cache-vignettes/L475xH357/img_20151215_141720-4391f.jpg

 

Pour plus d’information, retrouvez l’article original sur le site FRANC-LR : http://www.franclr.fr/La-FRANC-LR-forme-les-benevoles.html

 

De venir fêter ses 20 ans !

Tous les jours, depuis 20 ans, nous accompagnons les acteurs du monde associatif gardois. Pour marquer ces vingt ans, nous avons souhaité mettre en avant ce milieu associatif, ses ressources, son potentiel, sa diversité… Cela se passera le vendredi 20 novembre prochain, de 13h30 à 19h au Jardin Intérieur à Nîmes/Marguerittes. Consultez le programme et inscrivez vous vite !

Nous vous attendons dès 13h30 avec un café…

A 14h – Accueil et présentation de l’après-midi

Projection Vidéo : à quoi sert l’ACEGAA ?

Deux boîtes vous attendront pour partager :

  • Vos expériences : en quoi l’ACEGAA vous a été utile au cours des 20 dernières années…
  • Vos propositions : en quoi les services de l’ACEGAA pourraient encore être améliorés…

14h30-16h – Ateliers : à quoi sert une association aujourd’hui ?

5 ateliers vous sont proposés.

  • A imaginer un autre monde, à vivre mieux dans celui ci, à se faire plaisir = créatif et récréatif
  • A créer de l’activité et de l’emploi = économique
  • A renforcer le lien social à travers un soutien aux personnes, aux familles ou aux collectifs = social
  • A défendre des valeurs, des intérêts ou l’accès à certains droits = politique
  • A animer un territoire, préserver son environnement = territorial et environnemental

Vous pouvez dès à présent vous inscrire ici.

16h-16h30 – Pause

16h30-17h30 – Intervention de la Fonda et débat sur la thématique « à quoi serviront les associations en 2020? »

Jean Bastide, membre fondateur de la Fonda, laboratoire d’idées du monde associatif viendra présenter le travail prospectif réalisé depuis plusieurs années et échanger avec nous sur l’avenir des associations

17h30-18h00 – Un autre regard sur le monde associatif par l’équipe d’improvisation des criquets de Nîmes »

avant un apéro-buffet pour clôturer la journée!!!

Plaquette présentation : FLYER FIES VF

3 jours de formation à la gestion associative

Montage de projet, Gouvernance, Emploi, Comptabilité…

GRATUIT pour les bénévoles et salariés mais réservé aux adhérents ou futurs adhérents à UNIFORMATION

Dans nos locaux de la MIESS30,
– vendredi 27 novembre
– mercredi 2 décembre
– lundi 7 décembre

Inscriptions avant le 18 novembre en nous appelant au 04 66 68 20 27 ou par mail (contact@acegaa.org)

[su_document url= »https://www.agoradesbenevoles.fr/wp-content/uploads/2015/10/FLYER-FIES-VF.pdf »]

Réunion d’information : la mutuelle obligatoire pour les employeurs

A partir du 1er janvier 2016, toutes les employeurs, quel que soit leur statut, leur taille ou leur secteur d’activité, devront proposer à l’ensemble de leurs salariés une mutuelle santé dont la souscription sera obligatoire. Cette mesure fait suite à la publication de la loi ANI, c’est-à-dire la loi sur la sécurisation de l’emploi adoptée le 14 mai 2013 qui transpose l’accord national interprofessionnel (ANI).

Cette mutuelle obligatoire devra répondre aux critères d’un contrat responsable et solidaire et proposer un panier de soins dont les minima sont définis par décret. Les employeurs devront financer au minimum 50 % du coût de cette mutuelle santé, le reste étant à la charge du salarié bénéficiaire.

Afin de répondre à vos interrogations en tant qu’employeur sur la mise en place de la mutuelle obligatoire, la Maison des Initiatives Economiques Sociales et Solidaires vous invite à cette rencontre avec un expert de la Mutualité Française du Languedoc Roussillon.

Lien d’inscription : https://docs.google.com/forms/d/13XPdROlXPbQ1G3zuGHtzHE7xuAKg2EfBUBCRZ7OAnG4/viewform

Pour tous renseignements complémentaires, vous pouvez nous contacter soit par téléphone: au 04 66 02 41 63 soit par mail: maisondesinitiatives@wanadoo.fr

Le jeudi 29 octobre 2015 de 9h30 à 12h à la Maison des Initiatives Economiques Sociales et Solidaires – MIESS 30 Parc Kennedy – Bat C 285 rue Gilles Roberval 30900 NIMES

Rencontre Fondations

 

La MIESS 30 (Maison des Initiatives Économiques Sociales et Solidaires du Gard) organise une journée de rencontres entre des associations ou projets de l’ESS et des fondations, dans le cadre du « Mois de l’ESS » (le 18 Novembre 2015 de 9h à 12h30).

Cette journée sera l’occasion pour les fondations présentes, d’aller à la rencontre de porteurs de projets et pour les porteurs de projets, d’identifier d’éventuel finansseurs. Cette matinée de rencontre sera organisée sous la forme d’un « speed dating » Prise de contact et présentations respectives, éligibilité…

Vous allez, en effet, rencontrer toutes les 1/2h, 6 à 8 nouveaux porteurs de projet ou des fondations d’entreprises. En ouverture de table, chacun aura environ 2 min pour présenter son projet ou sa structure. Suivra alors 15 minutes de Questions/Réponses, pour déterminer l’intérêt et éligibilité de son projet avec les critère de la fondation présente.
Puis la même chose avec la table suivante
La documentation est toujours la bienvenue, vous pourrez la diffuser à votre table ou la laisser à disposition à proximité de la table d’accueil.

Le programme se présente comme suit :

  • 9h00 – 9h30: Accueil des fondations, installation des tables
  • 9h30 – 9h40: Accueil des participants et répartition dans les espaces dédiés
  • 9h40/10h10: Première table d’échanges (6 participants, 2min présentation/participant, 15 min Q/R)
  • 10h15/10h45: les tables tournent
  • 10h50/ 11h20: ETC…

 

Lien d’inscription : https://docs.google.com/forms/d/1wNXBzSTyhh-T5A6BUWw8y4fNem8DFqZ93P7-aZUtpKc/viewform

Lien du déroulé : Deroule_18Novm2015

[su_document url= »https://www.agoradesbenevoles.fr/wp-content/uploads/2015/10/Deroule_18Sept2015.doc.pdf »]

 

ACEGAA

 

L’ACEGAA  est une association loi 1901 qui a pour objet de :

  • mettre en œuvre toute initiative qui contribue à promouvoir et favoriser le développement de la vie associative
  • rechercher et mettre à disposition des acteurs et des partenaires de la vie associative toute information, conseil, documentation, formation utiles
  • accompagner les projets associatifs notamment ceux qui sont créateurs d’emploi

Pour cela, elle gère depuis 1999 un point d’appui aux associations sur Nîmes. Depuis octobre 2004, une antenne du point d’appui est ouverte sur Alès le vendredi.

Qu’est ce qu’un point d’appui ?
Un point d’appui est destiné à l’accompagnement des acteurs associatifs dans leurs actes quotidiens : création, statuts, ressources humaines, organisation comptable et administrative, fiscalité, liens avec les partenaires publics et privés, recherche de financements…

Les conseillers du point d’appui accueillent :

  • les porteurs de projet collectif
  • les acteurs des petites et moyennes associations (bénévoles et salariés)
  • et tout autre acteur en lien avec le monde associatif.

Plusieurs types d’accompagnement sont apportés selon les besoins :

Chaque année, nous accompagnons plus de 300 associations différentes.

 

ACEGAA – Association de Conseil en Gestion aux Associations
Maison des Initiatives Economiques Sociales et Solidaires du Gard
Parc Kennedy – Bâtiment C
285, rue Gilles Roberval
30 900 Nîmes
04 66 68 20 27
contact@acegaa.org

 

Document PDF :  Partenariats ESS

[su_document url= »https://www.agoradesbenevoles.fr/wp-content/uploads/2015/10/Partenariats-ESS.pdf »]

Le service civique peut prendre différentes formes. La forme principale est l’engagement de service civique, ouvert aux jeunes âgés de 16 à 25 ans et donnant lieu à une indemnité prise en charge par l’État. La loi du 10 mars 2010 prévoit que le service civique peut également prendre la forme d’un volontariat associatif pour les personnes âgées de plus de 25 ans. Il consiste en une mission d’intérêt général effectuée à temps plein pendant 6 à 24 mois, en France ou ailleurs dans le monde, dans une structure agréée par l’Agence du service civique.

Le Service Civique, c’est la possibilité de vivre de nouvelles expériences et vous ouvrir à d’autres horizons en effectuant une mission au service de la collectivité.

En accomplissant une mission de Service Civique, vous aurez la possibilité de recevoir et de transmettre le sens des valeurs républicaines et de contribuer au renforcement du lien social.

C’est également une opportunité de développer ou d’acquérir de nouvelles compétences. Ainsi, toute mission de Service Civique est accompagnée d’un tutorat individualisé et d’un accompagnement à la définition de votre projet d’avenir.

Le Service Civique prend en compte vos besoins et vos attentes et constitue une étape importante de votre engagement dans la société.
www.service-civique.gouv.fr

Le volontariat de sapeur-pompier

« 196 800 sont sapeurs-pompiers volontaires. Ce sont des hommes et des femmes, citoyens ordinaires, qui, en parallèle de leur profession ou de leurs études, tout en tenant compte de leur vie familiale, ont choisi de conserver une disponibilité suffisante pour répondre immédiatement à toute alarme émise par le centre de secours dont ils dépendent. Ils suivent régulièrement des formations et peuvent assurer tous les types de missions incombant aux services d’incendie et de secours. 56% des volontaires ont moins de 35 ans. Ils perçoivent une indemnité sous forme de vacations horaires ainsi qu’une « prestation de retraite » lorsqu’ils ont accompli au moins 20 ans de service ».
[Source : Qui sont les sapeurs-pompiers ? sur www.pompiers.fr]
www.pompiers.fr

Le volontariat pour l’insertion – Défense 2e chance

Le volontariat pour l’insertion, dispositif « Défense 2ème chance » (D2C), permet aux jeunes de 18 à 21 ans en échec scolaire ou en difficulté d’insertion sociale et professionnelle, de bénéficier d’une formation durant 6 à 24 mois.
www.defense.gouv.fr

Le volontariat international en administration – VIA

D’une durée de 6 à 24 mois, le volontariat international en administration (VIA) s’adresse aux jeunes de 18 à 28 ans désirant participer à l’action de la France dans le monde en matière d’action culturelle, de protection de l’environnement, de développement technique, scientifique et économique, et d’action humanitaire.
www.civiweb.com

Le volontariat international en entreprise – VIE

Destiné principalement aux étudiants, jeunes diplômés, ou chercheurs d’emploi, de 18 à 28 ans, le Volontariat International en entreprise permet au volontaire d’effectuer une mission d’ordre commercial, technique ou scientifique au sein d’une entreprise française à l’étranger, pendant 6 à 24 mois.
www.ubifrance.fr
www.civiweb.com

Le volontariat de solidarité internationale – VSI

Le volontariat de solidarité internationale consiste en un engagement d’une personne majeure pour une mission de développement ou d’urgence humanitaire dans un pays du Sud ou de l’Est, au sein d’une association reconnue par l’Etat et agréée, pour un temps déterminé. Ce volontariat est un engagement à l’international du service civique.
www.france-volontaires.org
www.clong-volontariat.org

Le service volontaire européen – SVE
Destiné à encourager la mobilité des jeunes de 18 à 30 ans, le SVE leur permet de se mettre au service d’un projet d’intérêt général à l’étranger durant 2 à 12 mois, et de vivre une expérience formatrice, de développer leur citoyenneté active et de faire preuve de solidarité, de découvrir une autre culture, une autre langue, etc.
Le service volontaire européen
www.jeunesseenaction.fr
www.injep.fr

Le volontariat franco-allemand – VFA

Associations françaises et allemandes envoient et accueillent simultanément un ou plusieurs jeunes volontaires et assurent leur accompagnement en concertation. Le volontariat franco-allemand est donc basé sur la réciprocité et le partenariat associatif.
Pour les jeunes Français ou résidents en France, ce volontariat prend la forme d’un service civique effectué en Allemagne, en réciprocité avec de jeunes Allemands qui font la même expérience d’engagement en France.

www.service-civique.gouv.fr
www.ofaj.org

logo_ciera_2014

Depuis 1998, le CI&RA 66 est le Centre d’Initiatives & de Ressources Associatives des Pyrénées-Orientales

  • apportant un regard global sur le fonctionnement associatif
  • ayant une expérience de ses spécificités
  • proposant un dispositif d’accompagnement personnalisé dans la durée à chaque association en respectant son autonomie
  • s’appuyant sur des services et experts identifiés
  • adaptant ses interventions à un environnement en perpétuelle évolution

Leurs atouts :

  • la proximité et l’écoute
  • un accompagnement pédagogique adapté
  • une bonne connaissance du territoire des Pyrénées-Orientales
  • une expérience reconnue du fonctionnement associatif

Site : http://ciera66.org/

Contact

15 rue Ferdinand BUISSON
66100 PERPIGNAN
Bus N°16 – Arrêt Waldeck-Rousseau

En Juillet et en Août, l’accueil sera uniquement téléphonique, ou sur rendez-vous :

mardi et jeudi, de 9h à 12h
mercredi et vendredi, de 14h à 18h

Contact
04 68 66 55 46 | contact@ciera66.org

 

ViAsso est le réseau régional des Points d’Appui à la Vie Associative (PAVA) du Languedoc-Roussillon.  Ses missions et objectifs statutaires :

  • Organiser et animer en Languedoc-Roussillon un réseau de PAVA de proximité qui développent et accompagnent localement les projets associatifs collectifs,
  • Etre force de proposition, d’innovation et de création du secteur associatif du Languedoc-Roussillon (échanges, partage d’expériences, transfert et mutualisation de compétences, création d’outils, organisation de formation à destination des acteurs de la vie associative, etc.);
  • Structurer les PAVA du Languedoc-Roussillon ;
  • Etre un interlocuteur privilégié auprès des services déconcentrés de l’Etat et des collectivités territoriales de la région Languedoc-Roussillon ;
  • Organiser et animer toute action commune à ses membres ;
  • Diligenter études, enquêtes, audits et observations nécessaires à la réalisation des objectifs décrits ci-dessus ;
  • Entretenir entre ses membres des relations de solidarité et d’entraide.

A ce jour, ViAsso regroupe 5 PAVA -et un PAVA en cours d’adhésion- autour d’une Charte de qualité.

Convaincu que les projets collectifs à but non lucratif contribuent à la richesse d’un territoire et à son développement harmonieux, le réseau ViAsso œuvre :

  • au développement, à la coordination et à la promotion de la fonction PAVA en Languedoc-Roussillon,
  • à la reconnaissance des spécificités de la fonction PAVA (Charte du réseau ViAsso).

Site : http://www.viassolr.org/

Coordonnées  :

ViAsso LR
c/o I.PEICC
182 Square Corte – 34080 Montpellier
Tél. : 04.67.45.51.10 – Fax : 04.67.03.41.69
Email : contact@viassolr.org

Mutualité-Française-LR

La Mutualité Française LanguedocRoussillon est l’Union Régionale de la Mutualité Française. Présidée par Jean-Claude ROUSSON, c’est un mouvement démocratique porté par des élus présents au cœur des territoires. Elle représente les mutuelles et défend les intérêts de leurs adhérents, elle anime et coordonne la vie mutualiste régionale.

Elle a pour missions de représenter la Mutualité Française et de coordonner le mouvement mutualiste avec les partenaires et les instances régionales de santé. Elle met en œuvre des actions de prévention et de promotion de la santé au profit des mutualistes et de l’ensemble de la population. Ces actions tiennent compte des préoccupations de santé régionales. Les mutuelles s’appuient sur le service de prévention et de promotion de la santé de l’Union Régionale. Présent sur tout le territoire, organisé en réseau et constitué de professionnels formés, il est au plus près des besoins des adhérents et de la population. Il organise toute l’année des Rencontres Santé, en partenariat avec l’Etat, les collectivités locales, les associations et les Services de Soins et d’Accompagnement Mutualistes (SSAM).

 

Site : http://www.languedocroussillon.mutualite.fr/

Siège social et administratif :
Résidence Electra
Bât A, 1er étage
834 Av. du Mas d’Argelliers
34070 Montpellier
Tél : 04 99 58 88 90 / Fax : 04 67 86 53 79

accueil@mflr.fr

logo-urlr-HD

Créée en 1982, l’Union Régionale des Fédérations d’Oeuvres Laïques, aujourd’hui nommée Ligue de l’enseignement Union régionale L.R., anime et coordonne les activités régionales développées par les cinq Fédérations départementales. Elle porte une parole politique dans l’espace régional et représente la Ligue de l’Enseignement auprès des instances et des pouvoirs publics de la Région Languedoc – Roussillon. Elle organise sa représentation dans les coordinations et instances associatives régionales.

Son Conseil d’Administration est composé de 26 membres, soit cinq représentants désignés par chaque Fédération Départementale de la ligue de l’enseignement, et un membre d’honneur.

Les membres de l’Union régionale travaillent sur le projet de régionalisation de la Ligue et se donnent comme mission d’élaborer et de conduire un projet régional et un programme d’actions, de favoriser les coordinations et les échanges inter fédéraux, de mutualiser et d’optimiser les moyens humains, financiers et organisationnels.

« Un avenir par l’éducation populaire au quotidien »

Site : http://www.laliguelanguedocroussillon.org/

Coordinateur Régional : Jacky DUVERGER

MIN – 281 avenue du Marché Gare – 34 070 Montpellier
Tél.: 04 67 42 69 06 – mail : urfol2@wanadoo.fr

logo-languedoc-roussillon

Le CRAJEP (Comité Régional des Associations de Jeunesse et d’Education Populaire) rassemble en 2014, 24 grands réseaux associatifs et fédératifs qui irriguent le territoire régional au travers de leurs actions et structures locales.

Il est la structure représentative et de coordination de ces associations en Languedoc-Roussillon.

Il a pour objet de promouvoir, favoriser, soutenir et défendre l’activité socio-éducative et les Associations de Jeunesse et d’Education Populaire.

Les missions du CRAJEP :

  • Représenter les Associations de Jeunesse et d’Education Populaire auprès des pouvoirs publics ou au sein d’instances paritaires ou inter associatives ;
  • Promouvoir la vie associative en Languedoc-Roussillon dans les champs d’intervention prioritaires de la Jeunesse et de l’Education Populaire ;
  • Encourager la concertation associative à tous les échelons du territoire régional ;
  • Favoriser l’échange de pratiques et la mutualisation des expériences entre associations membres ;
  • Soutenir la formation des volontaires militants et bénévoles.

 

Adresse Postale

CRAJEP-LR -Comité régional des associations de jeunesse et d’éducation populaire Languedoc-Roussillon
MIN – 281, Avenue du Marché Gare
34070 Montpellier

Téléphone

Tél : 09 53 90 57 11 / Portable : 06 42 69 77 83

BGE-Grand-Biterrois

Le BGE soutient la création/reprise d’entreprise. Le Réseau œuvre pour que la création/reprise d’entreprise soit une réalité accessible à tous. Il est présent à toutes les étapes de la création, de l’émergence au développement de l’entreprise en passant par le financement. C’est un réseau d’associations au service des porteurs d’initiatives, pour créer des richesses dans les territoires.  Ce réseau s’adresse aux : demandeurs d’emploi, salariés, jeunes, étudiants, retraités, etc… Il mobilise les ressources nécessaires pour assurer conseil et formation (financements publics, financements privés, fondations…) BGE rompt avec l’image de complexité que l’on associe habituellement à la création d’entreprise et aplanit de l’initiative, qu’elle soit individuelle ou collective.

BGE porte le dispositif DLA dans le département de l’Hérault. Ce dispositif vise à soutenir l’activité et l’emploi dans le secteur associatif grâce à l’établissement d’un diagnostic de la structure et de ses activités et la proposition d’un plan de consolidation avec accompagnement individuel et ou collectif. Il y a 466 implantations à travers toute la France.

Site : http://bge.asso.fr/

COORDONNÉES

BGE Grand Biterrois
Z.I. Le Capiscol
5, rue Paul Langevin
34500 BEZIERS
Tél : 04 67 35 20 40
Fax : 04 67 98 15 90

LURIOPSS (Union Régionale Organismes Privés Sanitaires Sociaux du Languedoc-Roussillon) ou plutôt l’UNIOPSS (Union Nationale Interfédérale des Oeuvres et organismes Privés Sanitaires et Sociaux) est une association loi 1901 reconnue d’utilité publique. Crée en 1947, ses missions sont  :

  • Organiser une concertation et une représentation transversale aux secteurs traditionnels de l’action sanitaire et sociale (personnes âgées, personnes handicapées, enfance-famille, pauvreté-exclusion, santé…)
  • Valoriser le secteur à but non lucratif de solidarité en France et en Europe
  • Veiller aux intérêts des personnes fragiles dans la construction des politiques sociales, et faire le lien entre l’Etat, les pouvoirs publics territoriaux et les associations du secteur.

Pour plus d’informations et d’éléments historiques, rendez-vous sur http://www.uriopss-lr.asso.fr

Guides :

LA COOPÉRATION ENTRE LES ASSOCIATIONS SANITAIRES ET SOCIALES

 

logo_34_quadri

PSL34 est une association Loi 1901 qui a pour but de développer l’emploi pour les associations héraultaises dans les champs du sport, de l’animation et des loisirs ainsi que de professionnaliser les acteurs de la vie associative.

04 67 67 41 90

Mail : contact34@profession-sport-loisirs.fr

Sites :

66, Esplanade de l’Egalité
ZAC Pierres Vives
34086 Montpellier cedex 4

Cette vidéo vous présente en image les différents objectifs de PSL34 :

[su_vimeo url= »https://vimeo.com/117399186″ width= »300″ height= »200″]

D’une vision plus nationale,  le Groupement d’Employeurs Profession Sport & Loisirs Méditerranée (GEPSLM) apporte une solution adaptée aux problématiques de responsabilités et de gestion de l’emploi des associations et collectivités adhérentes et des salariés du GEPSLM. www.gepslm.org

[su_vimeo url= »https://vimeo.com/110143230 » width= »300″ height= »200″]

logo_LRset+titre

Adresse : Maison Régionale des Sports

1039 Rue Georges Méliès

34000 Montpellier

www.lrset.org

Accéder aux fiches pratiques pour les associations sportives

CDOS_QUADRI_VIERGE

Le CROS a pour mission de :

• Contribuer à la défense et au développement du patrimoine sportif régional
• Représenter le Sport pour toutes les questions d’intérêt général, notamment auprès des Pouvoirs Publics et des Organismes Officiels Régionaux
• Sauvegarder et développer l’Esprit Olympique suivant les principes définis par le CNOSF
• Faire tout ce qui sera nécessaire au développement de l’idée et de la pratique sportive dans la Région

Adresse:

Maison Régionale des sports
1039 rue Georges Méliès
34000 Montpellier

Site internet : http://languedocroussillon.franceolympique.com/accueil.php

http://www.lrset.org/le-club-ressources-lr-set/fiches-pratiques.html